Attention derrière!

Dans ma jeunesse, avoir un gros derrière était une malédiction. Je faisais ma fraîche avec mon petit postérieur bien serré et mes copines se laissaient crever de faim dans l’espoir de «fitter dans leur Jordache».

Les temps ont bien changé et je n’ai plus la cote du tout avec mon derrière de Barbie. Aujourd’hui, J-Lo a l’air d’une anorexique du popotin si on la compare au monstre callipyge Nikki Minaj. Les filles en manque d’attention se prennent en selfies toutes fesses dehors, les lombaires qui creusent en pentes de ski. Leurs poitrines refaites ne servent plus à grand-chose, vu que c’est le pèteux qui récolte la gloire.

On est vraiment à l’ère du gros cul de la mort…

Ce n’est pas si surprenant, même si ça m’écœure étant donné la modestie de ma croupe. Le monde de l’Entertainment nous influence et la caucasienne moyenne aux cheveux en ruche d’abeille qui voulait pleurer à son party a été remplacée par des Noires et des Latinas qui vont wobbledy wobble, wo-wo wobble, wobin.

Y’a rien qui me fait plus rire qu’une nympho pâle et désespérée qui twerke en brassant ses deux miches farineuses. Tu ne feras pas bander ta génération, Miley, lâche prise.  Les vidéoclips sont pleins de gros ballons huileux qui font bedonkkedonkent dans la lentille. Et la cellulite n’est pas un problème tant que tu possèdes une raie de douze pieds et deux belles plaques tectoniques en plein séisme.

En rajoutant tous les sucres et les gras qui s’immiscent dans les estomacs occidentaux, les grosses font désormais partie du pays de la drague. Les hommes jettent un regard de plus en plus intéressé aux gourmandes et délaissent les brioches sans gluten.

Comme je vis à l’époque trash du Web en folie, mon esprit est sollicité aux quatre coins de l’écran par les lunes de célébrités décérébrées et d’inconnues à peine légales qui me font des clins d’œil brun.

En fait, c’est tellement l’obsession du troufignon ces jours-ci, que je ne peux même plus regarder de la porno tranquille puisque, présentement, les scènes de sodomie sont obligatoires et spectaculaires. Ça va de pipe baveuse à l’Étoile Noire en un revirement de la fille. Le valeureux Rocco combat le vertige en allant planter son drapeau en plein cœur du Mont Big Booty. Et comme si ce n’était pas assez, il appelle ses amis et, allez, deux, trois phallus de plus dans la boîte à mélasse!  Mmmm, ‘kéééé…

Bref, ce que je veux dire avec mon délire, c’est que j’ai été complexée par mes petits seins pendant des années et je m’accepte enfin. Je refuse de commencer à dénigrer mon pratique coffre compact de course. Vous me réveillerez quand les échalotes à grandes gueules seront considérées sexy.

Sur ce, il ne me reste qu’à me rouler la bille sur de vieux VHS de Ginger Lynn…

Advertisements

12 réflexions sur “Attention derrière!

  1. Et vlan ! Ça fesse dans l’dash ça ! Mais c’est le fun à lire en ta… Continue s.v.p. ! Moi de mon bord je vais apprendre à pas te lire avant mon 1er café…

    J’aime

      1. Non, sérieux, scuse Gotlib, j’adore ta plume!
        Fait longtemps que je n’ai autant aimé lire devant mon ordi, et je pourtant j’travaille dans l’écrit. Ça me pogne aux tripes. On a le même âge, on est artistes et on doute. Pis t’as un humour et une éloquence et à la fois destroy et tendre que j’envie MERCI
        Ben

        J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s