J’aime.

 

Love

J’aime quand ma main repose sur une poitrine endormie à mes côtés, quand la douche est bien chaude et quand le miroir me dit «oui». J’aime nouer mes cheveux avec un élastique lousse. J’aime percoler mon café pendant que le lait mousse. J’aime me planter là à écouter rien. J’aime quand je suis juste bien.

J’aime sentir mes muscles jouer sous le lycra quand je m’étire sur le plancher. J’aime fermer les yeux sur mon souffle. J’aime écouter mes voix et décider qui croire. J’aime écrire nue, en pantoufles.

J’aime le rouge dans mon décor et le sombre sur mon corps. J’aime être une fille et jouer à la poupée avec moi. J’aime le fromage, la viande et les noix. Ha, les fraises et les framboises, du bon vin j’en ai bu. J’aime aussi les Munchos et le Cheez Wiz, mais ça il ne faudrait pas.

J’aime me salir dans la bouette et les jokes de pets. J’aime les écureuils avec leurs petites menottes devant la bedaine pour bummer une pinotte. J’aime les vieux qui sont là pour eux. Et j’aime faire claquer le talon de mes bottes

J’aime la démarche soûle des jeunes enfants. J’aime comment  ils doivent jeter la tête vers l’arrière pour voir sous leur chapeau. J’aime quand ils enroulent leurs doigts sur l’index de leur parent. J’aime penser à mon fils, ma fierté, ma chair, mon grand.

J’aime les graffitis quand ils sont inventifs. J’aime surprendre les passants avec un sourire. J’aime quand ils me le rebalancent. J’aime la diversité, j’aime les gays, j’aime les noirs. J’aime la ville quand elle brille le soir.

J’aime avoir le luxe d’être pauvre. J’aime brûler le sucre des guimauves. J’aime les tempêtes, la campagne et les feux de foyer. J’aime le champêtre, le champagne et avoir du foin pour le loyer.

J’aime les hipsters, les gauchistes, les crottés. J’aime aussi une rigide chemise cravatée. J’aime le blues, le rock, le spleen de Lisa Leblanc. Et j’aime ça coucher dans des draps de coton blanc.

J’aime quand une femme sent la vanille, un homme, le citron. J’aime couler le miel sur ma langue à même le contenant en forme de nounours. J’aime le hockey, les combats et les voitures de courses. J’aime la raquette, le vélo, la natation. J’aime surtout jouer avec mon Playstation.

J’aime danser en mordant ma lèvre d’en bas, un peu faite, sur de la musique qui me brasse dans le ventre. J’aime boire, j’aime le pot, j’aime la fête. J’aime être tranquille pendant plusieurs jours après ça.

J’aime voir trainer des pianos dans des endroits incongrus. J’aime les pin-ups d’Elvgren et Vargas. J’aime les films fuckés que personne veut regarder. J’aime les dents propres et les cerveaux acérés. J’aime tremper le bout de mon doigt dans la cire pour faire un moule de mon empreinte.

J’aime l’humour juif et l’accent britannique. J’inverse et ça demeure vrai. J’aime les vikings, j’aime les celtes. J’aime les yeux bleus, j’aime les billes noires.

J’aime vraiment beaucoup dormir. Toute seule. Sauf, les fois où je m’endors après l’amour.

Parce que j’aime aimer…

C’est quand on m’aime que je ne sais plus trop quoi en faire.

Advertisements

12 réflexions sur “J’aime.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s