«Wabi-sabi-doo-wop!» Un slam sur la beauté du laid.

3553529664_86323a52fb_o

La pluie joue du drum sur mes carreaux
Cristaux liquides à ma vitre crade
C’est hot voir la peinture qui s’dégrade
Fripe mes doigts au contact de l’eau

La boue séchée strie la balustrade
Comme vergetures figées sur ma peau
Les cicatrices dictent le tempo
Le Japon m’inspire cette tirade

C’est chic, le moche, allez hop!
Tout’ croche, très hip, c’est le top !
My sexy-ugly, don’t stop!
Baby, j’feel wabi-sabi-doo-wop!

Faut des pépins dans les mandarines
C’est si beau un pissenlit têtu
Qui s’faufile dans le béton fendu
La nature nous impose sa doctrine

Que c’est séduisant l’inattendu
Joli l’asymétrie d’une poitrine
Une canine qui dépasse d’une babine
Kiffe la vie et ses côtés tordus

C’est chic, le moche, allez hop!
Tout’ croche, très hip, c’est le top !
My sexy-ugly, don’t stop!
Baby, j’feel wabi-sabi-doo-wop!

Dans le flétri, y’a de l’harmonie
La décrépitude, c’est attrayant
Distinguée, la patine du temps
L’euphorie dans la mélancolie

T’es bancal, inégal? Épatant!
Peter Dinklage et Amy Purdy
Z’avez une place au chaud dans mon lit
Embrasse l’imparfait, c’est libérant.

C’est chic, le moche, allez hop!
Tout’ croche, très hip, c’est le top !
My sexy-ugly, don’t stop!
Baby, j’feel wabi-sabi-doo-wop!

Ooo, baby, j’feel wabi-sabi-doo-wop!

Advertisements